Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA FLUORINE DU MAS PACHETTE -66-

Publié le

  hardhat yellow light onoff md wht

RAPPELLONS QU'AVANT TOUT PRELEVEMENT, L'AUTORISATION DU PROPRIETAIRE DES LIEUX EST INDISPENSABLE.

 

La Fluorine du Mas Pachette (LE BOULOU -66-)

 

 

Introduction et type d’exploitation.

 

La fluorine du Mas Pachette vient en réalité de deux endroits distincts, mais seulement séparés d’une petite centaine de mètres à vol d’oiseau.

 Il y a en premier lieu la carrière du Mas Pachette, gisement principal, qui est une ancienne exploitation à Fluorine et Calcite , aujourd’hui plus en activité. Les travaux ont principalement eu lieu en carrière, mais il existe une galerie partiellement remblayée. Exploité de 1957 à 1961, le gisement a produit 10 000 Tonnes de Fluo.

Le second site est en fait un simple grattage au niveau d’un filon à Fluorine situé près d’une source hydrothermale.

 

photo3

                                                         Orientation: Plein Est.

 

Les deux sites sont intéressants, même si pour le filon, la récolte devient difficile, car une route forestière anti-incendie a été construite en plein sur le bas filon (Au début cela a été une chance…). Le haut du filon est quant à lui clôturé par un haut grillage vu qu’il se situe juste à côté d’une station de captation d’une source pour un centre thermal.

  

Vue de la carrière.       

                         Géodes en place.

 

Cristallisations :

 

Les deux sites sont très proches, mais la fluorine qu’on y trouve y est quelque peu différente.

 

Au niveau de la carrière elle se présente sous forme de placage d'octaèdres incolores et transparents. La taille des cristaux est habituellement inférieure au cm mais lors de l’exploitation, il aurait été recueilli des cristaux allant jusqu'à 5 cm. La fluorine remplit généralement des géodes d’une roche parfois très dure, mais certaines géodes sont de belle taille.

 

 

Pour le filon, il s’agit en faite de fissures remplies de Fluorine souvent massive ou cristallisée mais altérée, qui courent le long d’une roche très, voire trop, friable, et les pièces exploitables sont rares. Néanmoins, l’intérêt de ce site est que la Fluorine se présente sous la forme d’octaèdres roses  et plus rarement verts, parfois bien individualisés sur la gangue. Les arêtes des cristaux ne dépassent pas les cinq millimètres, mais le placage peut recouvrir plusieurs centimètres carrés.

 

 

Précisons que dans les deux cas, la fluorite fait souvent l’objet d’une dissolution qui rend les cristaux opaques et ternes. Parfois les arêtes en sont arrondies leur donnant un aspect mamelonné.

 

En résumé, il s'agit d'un site que j' affectionne particulièrement, car après de nombreuses visites, les récoltes sont rarement décevantes, et les échantillons abondants. Il est évident que ce n'est pas un site qui entrera dans les références mondiales pour la fluorite. Néanmoins, il est a noter que pour notre département, c'est certainement le seul à fournir des cristallisations de qualité, ce qui n'est déjà pas mal, et pour un amateur, les pîèces qui méritent une place dans une vitrine sont tout de même  facilement découvrables.

 

Ceux qui sont interéssés par les fluorines du Mas Pachette peuvent en acquérir dans notre Boutique.

Commenter cet article