Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CELESTINE DE TORA ....ACTE II

Publié le par Mineralblog

La pedrera IvorraLa pedrera Ivorra

La pedrera Ivorra

Comme promis, suite à notre échec précédent, nous sommes retournés sur Tora, en Espagne, afin de tenter de trouver de la Célestine.... et cette fois, nous avons fait les recherches qui s'imposaient, histoire de ne pas rentrer bredouille....

Pour cette sortie en famille, le départ est matinal. Il y a tout de même trois heures de route pour atteindre la zone de prospection.

La dernière fois, nous avions fait un tour sur le bon site, mais nous n'avions pas cherché au bon endroit. Nous avions également prospecté dans une des deux carrières du coin....ce n'était pas la bonne.

Pour le coup, nous allons commencer par une petite visite de la carrière Ivorra, au sud de Tora, qui a fourni de belles Célestines, mais incolores, le bleu semblant absent de cette mine. Néanmoins, nous nous devons de tout faire pour rentrer avec quelques échantillons potables.....

Dès notre arrivée, nous constatons avec plaisir que la carrière n'est manifestement pas exploitée, mais est encore en très bon état. C'est parfait. Nous allons avoir à notre disposition un beau terrain de jeux.

Les premières recherches permettent de trouver quelques aiguilles de Célestine. Elles sont incolores et millimétriques, mais elles sont là.... Nous ferons tout le tour de la carrière, de haut en bas, mais malheureusement, nos espoirs seront déçus. Hormis quelques micro baguettes de Célestine, nous n'aurons rien à mettre dans nos sacs. Les grosses géodes existent, en nombre, surtout sur le haut de la carrière, mais désespérément stériles. Elles sont vides. C'est vraiment rageant...

Finalement à force de persévérance, nous découvrons une petite zone, qui contient des géode de Célestine. Celle-ci reste malheureusement de petite taille et les aiguilles très petites. Nous sommes déçus....

 

La carrière et ses mineurs d'un jour....
La carrière et ses mineurs d'un jour....La carrière et ses mineurs d'un jour....
La carrière et ses mineurs d'un jour....La carrière et ses mineurs d'un jour....

La carrière et ses mineurs d'un jour....

C'est alors qu'arrive dans la carrière un fourgon avec à son bord une bande de minéralos cosmopolites parlant italiens, allemands et anglais. Déjà d'un certain âge, nous les voyons s'équiper, ils viennent nous saluer et après avoir échangé quelques mots avec nous, ils font également un tour de la carrière. Nous entendons de temps en temps un coup de marteau, mais rien de plus. Nous supposons que le résultat doit être proche du notre...

A leur retour, environ une heure après, alors que nous continuons à nous acharner sur notre maudite paroi sans rien en tirer de beau, une femme vient discuter avec nous. Elle nous explique qu'ils sont un groupe d'amis venant d'Italie, en vacances dans la région et qui font un peu le tour des sites minéralogiques. Elle appelle alors un copain à eux qui tient dans la main un caillou afin qu'il nous montre sa trouvaille.

Nous restons sur le cul quand le gars nous dévoile une jolie géode avec des cristallisations de Célestine centimétriques intactes. Voilà plusieurs heures qu'on cherche sans rien découvrir à part quelques aiguilles millimétriques, et eux en à peine une heure et quasiment sans mettre de coup de marteau nous sortent une pièce qui nous aurait mis en joie pour le reste de la journée....Nous sommes blasés.

Le groupe repart comme il est venu, en nous laissant comme deux glands......cela s'appelle une petite leçon de prospection....

A l'heure du casse-croute, il nous paraît évident que le coin ne nous est pas favorable, et que nous devrions le quitter pour rejoindre le site de Tora, ayant fourni la fameuse Célestine bleue. C'est décidé, après manger on plie bagages....

Vous me voyez dans mon trou perché...C'est la zone à Célestine. Le plus intéressant ce jour là se trouvait en fait être les gros blocs au pied de la paroi.....
Vous me voyez dans mon trou perché...C'est la zone à Célestine. Le plus intéressant ce jour là se trouvait en fait être les gros blocs au pied de la paroi.....

Vous me voyez dans mon trou perché...C'est la zone à Célestine. Le plus intéressant ce jour là se trouvait en fait être les gros blocs au pied de la paroi.....

Regardez bien les photos. C'est notre zone à Célestine. Au pied de mon perchoir il y a de gros blocs....

L'un d'entre eux attire mon oeil, car une veine semble le parcourir et quelques aiguilles sont visibles. Comme cela m'a réussi assez souvent, je décide de l'ouvrir en deux.. Attention, je ne vous parle pas d'un petit caillou à péter d'un coup de burin.... Le bloc fait pas moins d'un mètre de long sur autant de large. Je vous laisse donc imaginer le temps que cela prend pour dégager ce genre de bébé. Mais nous avons déjà eu de belles surprises sur ce genre de bloc, notamment à Valzergues il y a quelques années...

Est-ce que vous avez aussi ce petit pincement au coeur lorsque la pierre se fend et que vous vous préparez à soulever le couvercle que vous venez de fabriquer....?

Nous c'est à chaque fois pareil. Une petite pointe d'excitation à ce moment précis...souvent suivi d'une déception..... c'est cela la prospection....

Mais pas aujourd'hui.

Lorsque nous soulevons ce couvercle de plusieurs kilos, nous découvrons une magnifique veine, qui traverse le bloc d'un côté à l'autre,

Elle est large d'une vingtaine de centimètres pour quatre-vingt de long et elle a laissé assez de place pour qu'une myriade de cristaux centimétriques de Célestine se forment...C'est une véritable beauté. La célestine n'est pas bleue et les aiguilles sont fines, mais le résultat est super sympa. des milliers de pointes se dressent dans tous les sens...c'est magnifique. Nous sommes en train d'observer un superbe hérisson de célestine ....

CELESTINE DE TORA ....ACTE II
CELESTINE DE TORA ....ACTE II
CELESTINE DE TORA ....ACTE II

Au final, il nous faudra encore pas moins de deux bonnes heures pour pouvoir extraire ces cristallisations du bloc sans faire trop de dégâts, et charger tout cela dans la voiture.

Sans ce bloc, nous aurions, il faut l'avouer, fait une belle bredouille dans la carrière d'Ivorra...Je ne pense pas y retourner, même si le site est tranquille. Les cristallisations restent petites, même si notre découverte est malgré tout pluridécimétrique et très esthétique....

Ce n'est que vers 16 heures, que nous sommes prêts à nous rendre sur le second site, celui du cimetière  de Tora. En espérant que de jolies surprises nous y attendent. Les aiguilles centimétriques que nous nous sommes promis de ramener n'ont toujours pas pointé le bout de leur nez.....

Nous longeons donc le chemin parcouru il y a quelques mois, et retrouvons l'indice. Le problème c'est que ce dernier se trouve plusieurs mètres en contrebas d'une paroi relativement raide pour ne pas dire à pic....

 

CELESTINE DE TORA ....ACTE II

Il nous est impossible de descendre, sans un minimum d'équipement, et surtout pas en compagnie de notre fils de huit ans. C'est mort pour aujourd'hui...

Nous farfouillons donc dans les environs, lorsque descendant sur une portion moins raide, je découvre un grattage léger, parmi des dépôts de gravats et autres détritus. Je jette un oeil sur la paroi a nu et explose de joie en apercevant de magnifiques aiguilles incolores centimétriques dans une géode encore en place. Les aiguilles sont intactes. Je pense que ce n'est pas un grattage mais l'érosion naturelle qui a mis au jour cette géode en faisant tomber le bloc qui était devant . Ma femme me rejoint, et nous dégageons ce que nous pouvons. L'encaissant est fracturé, la géode vient donc en morceau, c'est rageant, mais nous sommes tellement contents de notre découverte, que nous acceptons avec plaisir les miettes que la nature nous offre.

après avoir récupéré quelques pièces, je tire sur un bloc plein qui se trouve sur la gauche de cette géode, histoire de voir....Une nouvelle petite géode apparaît, avec une colonie de fournis qui a pris possession de magnifiques aiguilles en guise de résidence. Je suis désolé, mais je joue les huissiers et expulse tout ce petit monde... Je ne laisserais pas cette géode sur place.

En voyant les photos, je pense que vous auriez eu aussi peu d'états d'âmes que moi.....

CELESTINE DE TORA ....ACTE IICELESTINE DE TORA ....ACTE II

Nous découvrirons quelques jolies cristallisations dans les blocs volants au pied de cet éboulis, dont une particulièrement belle car enfin de couleur bleue.....

Une nouvelle zone de grattage nous est offerte pour la prochaine fois.....

L'heure de rentrer est arrivée, car la route est longue, mais nos découvertes compensent largement une laborieuse journée, qui au final n'a été égayée que dans sa dernière moitié d'après-midi. Une nouvelle fois la persévérance a payé, la chance également, mais une chose est certaine, notre prochaine visite se fera exclusivement sur le site de Tora, et j'espère avoir à nouveau le plaisir de vous montrer de belles cristallisations de Célestine bleue ....

Comme d'habitude, quelques pièces seront dans la boutique. Je vous rappelle que le but de nos sorties et de notre blog n'est pas commercial, et reste le plaisir du partage de notre passion. Mais vous le constatez au fil de vos lectures, nos sorties ont un coût non négligeable, que nous amortissons partiellement grâce à la boutique tout en vous permettant d'acquérir certaines pièces que vous n'iriez pas chercher vous même et à un prix tout à fait raisonnable....

 

Commenter cet article